Sécuriser mon imprimante 3D-Partie 2/3

Voila la suite du tuto Sécurisez votre imprimante 3 D (partie 1 ici)

Je vais aborder la partie 2 et 3 en même temps et je reviendrai sur la partie 4 ( mise en place d’un buzzer) un peu plus tard.

Partie 2 :

Bon maintenant nous savons configurer une sonde de température et nous savons récupérer les infos.

Raspberry-Pi-DS18B20-Temperature-Sensor-Tutorial-Temperature-Output-to-SSH-Terminal.png

Avant d’aller plus loin , on va mettre en place la sonde sur l’ imprimante.

Je ne parle que pour la Anet a8 et donc, bien sûr, adaptée à votre config.

Pour ma part j’ai appris à l’école que ‘la chaleur montait. En toute logique on place la sonde en hauteur, au dessus de l’extrudeur. S’il doit y avoir un départ de feu il partira, presque à tous les coups, de la buzz ou du bed.

Personnellement j’ai placé la sonde sur le chariot de l’extrudeur ! oui j’ai préféré la mettre à cet endroit car plus tôt je suis averti que la température monte plus tôt je peux agir !

Nyx86LhCJRcJM8WY2DvIv1rnw3kt0VQyDQuph0tb4pZiM-r20WBipW2b5fvfGogphh6VZ520KTiyhbfjAGeeMyzTAaV-n__yND-BcqU3Y1XVyHOr27VxLz2XuJ83z4F7MJ1mUSM5dx3_WONLMn1gGWM5WCDUqwafREPtE_3HZuU2FrBBrDzIwVxCkvC8maSEXE1LmW7tLEqv469Y4FGUhbx6RmhJ3WY7HKbuDazfC7Fmu3yLHIfsIBpkMkf-nqBRwREHvk2SAF5aL8zJIAwCn4aQSdSXeJnc3ZUtTVuImwynlrDTkCBVNZ2oDZ8LTLB4PDoCfqej0YGeS2dCML5CiIgNk2QXbM5ORH_nz5-Wda2zKEf2ay23FS5scchRErLP-7iZ8CCsbfryNm6zwBBDaD03jyBK7ZqwOBsf3rWcDsDRYpOZgngGmtw7w5nbTV6iHOnJyb6Vyjr-twZ84CJRp8NNl82o1u3a2DmnlvPuN0QPIoeWg25Aom7WvynQcwIrsHwlTNlg3piXCrgr1GD5Ym8hD8AcO4gr5w8ChpwpNs4Wyv_dN5q9LpWG6h5tZNAtFdqjV2yAhGgi5eVjHXFEiD2RXtEUxV8DsO8=w886-h664-no

Sonde.jpg

Alors oui c’est vrai , j’aurais pu la mettre du côté de la buse. Mais j’ai eu peur que la chaleur du bloc ne fasse trop monter la température et donc ne me signale pas une anomalie éventuelle…

A vous de tester et de me dire ce que vous trouvez le mieux.

Prenez le temps, également, de mettre en place votre raspberry afin qu’il ne gêne pas votre progression.

Partie 3 :

Là, nous entrons dans le domaine de la “ domotique “ simple ( ici se sera avec un buzzer ) ou plus “aboutie” ( ci-après avec jeedom)

Pour ce qui est de Jeedom il n’y a rien de compliqué. Il faut d’abord retourner sur votre Raspberry et il va falloir mettre en place un script qui va permettre d’envoyer à Jeedom le relevé de température toutes les x secondes.

De là.vous créez un script, que vous appelez comme vous voulez, et vous y mettez ce qui suit :

#!/bin/bash

#URL JEEDOM

url= »http://ipdejeedom/core/api/jeeApi.php?plugin=virtual&apikey=votreapi&type$

#On mets en variable la température

temp= »$(python votrescript.py) »

#On crée l’url compléte

url_full=$url$temp

#echo $url_full

#On mets a jour jeedom

curl $url_full

Ce script, en gros, lance votre script python ( partie 1) qui relève la température et envoie le résultat à jeedom, qui lui s’occupe de l’afficher.

Comme vous avez dû le voir, il y a des choses à adapter à votre config ( ce qui est en rouge). Pour cela il faut aller dans jeedom, et créer un virtuel

Virtuel.PNG

Une fois cela fait il faut relever l’adresse du virtuel.

Virtuel2.jpg

Virtuel3.PNG

On retourne sur le raspberry et on remplace ce qui est en rouge par les infos relevées auparavant.

Maintenant que tout est dans les bonnes cases, on sauvegarde et sur le raspberry on lance le script.

Sudo ./lenomdemonscript.sh

Précision importante, ce qui semble aller de soi mais qui n’est pas toujours évident en fonction de son niveau. On se place dans le dossier où on a créé le script pour le lancer bien sûr !

Ici je fais comme si vous l’aviez mis à la racine mais on peut le mettre où on veut.

Donc si le script s’exécute normalement il affiche une température sur le raspberry. On va sur jeedom et on regarde. Si c’est la même alors BINGO ça marche !

Virtuel.PNG

On rend executable notre script :

Sudo chmod +x lenomdemonscript.sh

Et maintenant on programme un cron pour que le script soit lancé toutes les X secondes ( le minimum est 6 secondes)

Nous faisons :

crontab -e.PNG

Crontab -e

Puis nous rentrons la ligne suivante à la fin :

* * * * * /home/pi/lenomdemonscript.sh

On enregistre et là … on attend … on attend devant jeedom pour voir si notre température change ou si l’heure de réception de la température varie de minute en minute !

Si c’est tout bon il ne vous reste plus qu’à faire le reste !!

“ le reste mais c’est quoi ? on n’a pas fini? “

Non ca, c’est cool d’avoir la température de son imprimante sur le dashbord mais pas très utile.

Si vous avec un système sonore relié à votre jeedom, on crée un scénario qui dira :

Si la sonde atteint une température de X ° fait sonner , déclenche le son ou encore joue le fichier X.

Ce qui vous alertera d’un problème voir un début d’incendie.

fire-650x200.jpg

Si vous avec une clé sms, on en profite pour s’envoyer un sms et aux personnes qui sont près de chez vous.

Si on a telegram on fait pareil etc…

J’ai une petite faiblesse pour la clé sms qui marche même sans internet .

Et si votre imprimante est sur un module type Sononf compatible jeedom vous pouvez également lui dire de l’éteindre. Ce qui évitera que l’imprimante reste sous tension et envenime la situation

Pour être encore plus sûr on couple le tout à un détecteur de fumée Zwave ou Zigate et on se retrouve avec une double confirmation 🙂

Si la sonde et le détecteur se mettent en marche là … il faut speeder ….

Enfin vous l’aurez compris seul votre imagination est la limite des scénarios possibles :

Dans la partie 4 nous verrons, pour ceux qui n’ont pas de solution domotique, comment mettre en place un buzzer sur le raspberry pour le faire sonner à une certaine température et être averti.

Donc à très vite !!!!

 

Laisser un commentaire !